Le traitement du bois

Le bois est un matériau naturel vivant et possède, en tant que tel, une durée de vie utile limitée dans le temps. Si son utilisation implique une exposition aux intempéries, celui-ci peut être soumis aux attaques d'agents biologiques et environnementaux avec, comme conséquence, des risques de détérioration et pourriture. 

Le facteur clé pour prolonger la durabilité du bois réside dans son traitement en système autoclave. Le bois traité en autoclave bénéficie d'une garantie quant à sa durabilité et permet une utilisation dans les applications les plus variées.

Le traitement autoclave est, à ce jour, le système de préservation le plus efficace qui puisse être conféré aux bois de nos contrées (pin, chêne, hêtre) pour atteindre les classes d'emploi que nous présentons ci-après.

 

Classes d'emploi

Il est important de connaître les différentes classes d'emploi du bois (appelées classes de risque jusqu'en 2008) que requièrent les ouvrages prévus afin de pouvoir déterminer la protection la plus adéquate.
Dans le cas d'Impregna S.A., les bois sont traités pour les classes d'emploi 3.1, 3.2, 4 et 5.

 

Classe d'emploi Humidité Exemple Indice de pénétration à atteindre
1 Jamais Parquets, escaliers intérieurs P1 (aucun)
2 Occasionnelle >20% Structures couvertes P2 (3mm. aubier, 4mm. axial)
3 Fréquente >20%, sans contact avec le sol Fenêtres et portes extérieures P3 a P7 (de 4mm. a 20mm. aubier)
4 Permanente >20%, en contact avec le sol Piquets, poteaux, pergolas, etc, P8 (total aubier) P9 (total aubier, 6mm. duramen)
5 Permanente en eau de mer Pontons sur plages P8 (total aubier) P9 (total aubier, 6mm. duramen)

Traitement du bois

Túnel de autoclave

Si les conditions auxquelles le bois va être soumis sont connues, il sera possible de corriger et d'éviter l'attaque des agents biologiques et abiotiques et ainsi prévenir la détérioration et pourriture du bois.

Il existe plusieurs produits de protection que l'on injecte dans le bois au moyen de l'imprégnation en autoclave. Ces protecteurs sont principalement les sels de cuivre hydrosolubles et les produits organiques

L'utilisation de ces produits est nécessaire pour garantir la protection adéquate et durable du bois dans les classes d'emploi 3 et 4. Ils doivent être obligatoirement appliqués en autoclave soit par le système VAC-VAC, ou par le système VIDE-PRESSION car ceux-ci constituent les seules techniques permettant une pénétration en profondeur du produit qui correspond aux exigences des niveaux P8 et P9.

Ces produits sont employés de manière générale en agriculture, pour les bois de construction, certaines infrastructures, et, d'une manière générale, pour les structures en contact avec le sol et/ou exposés aux aléas climatiques.

 

Logo Tanalith E
Logo vacsol
Logo Arch

A Impregna S.A., nous utilisons le Tanalith E®, marque déposée de l'entreprise leader sur le marché pour les produits de traitement du bois Arch Timber Protection, Ltd. Ce produit, dont l'efficacité est démontrée, nous permet de proposer une garantie de qualité qui confère au bois une durabilité en extérieur de 20 ans minimum en classe 4. 

Le second produit que nous employons est le Vacsol®, produit incolore essentiellement employé dans les bois de construction, et qui permet de couvrir les classes d'emploi 3.1 et 3.2.

Le troisième produit de traitement que nous employons est la créosote (dérivé du goudron de houille), traditionnellement utilisée pour les traverses de voie ferrée et dont l'efficacité est plus que démontrée. Bien que son utilisation ait été restreinte, elle constitue, à l'heure actuelle, le seul produit efficace pour la classe d'emploi 5.

Traitement en autoclave

Le traitement s'effectue selon les phases suivantes:

  • Introduction du bois dans l'autoclave ou cylindre d'imprégnation.
  • Réalisation d'un vide dans le cas du processus Bethell ou application de pression dans le cas du procédé Rüping.
  • Remplissage du cylindre avec le produit de protection. Augmentation de la pression pour que le produit pénètre dans le bois.
  • Evacuation du produit superflu.
  • Réalisation d'un vide final afin d'extraire du bois le produit excédentaire.
  • Extraction du bois de l'autoclave.
Phase 1
Phase 2
Phase 3
Phase 4
Phase 5